04 février 2010

L'arbre à lettres

Feuille blanche. Sur une terre en friche un arbre est planté. Ses racines sont nouées. Silence. Rien ne s’inscrit sur la feuille blanche. Au sous-sol des obstacles bloquent la voix. Un brouillard épais masque l’horizon. Vagues de froid. Irrité s’écorce le tronc. Feuille blanche. Insupportable. L’arbre ne peut se contenter du réel. En l’air, comme une main ouverte, les branches implorent un nouveau décor. Silence. Feuille blanche. Dans l’ombre les tissus gangreneux se propagent. Les nœuds s’attaquent aux autres membres. Impuissant l’arbre s’enlise. La feuille blanche reste vierge de toute expression. Silence. Feuille blanche. Au seuil les mains se perdent. Un silence terrible fait fuir la personne attentive. Absence. L’arbre a besoin d’une greffe. Les racines sont enterrées. Feuille blanche. Réceptacle de lumière. De la confidence naît le fruit. Feuille blanche. L’écriture est acte de survie. Grève de la fin.

Posté par nezrouge à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'arbre à lettres

Nouveau commentaire